banniere01

Présentation

De plus en plus d’entreprises et de managers portent en eux le souhait de prendre en compte la dimension humaine au travail. Ils ont cette profonde intuition qu’une personne heureuse se sent plus impliquée, plus apte à échanger de manière authentique et à participer pleinement aux efforts collectifs. En redonnant du sens à la valeur travail – le sens comme direction, comme signification et comme perception physique – la personne participera pleinement à ses expériences professionnelles comme privées.

 

La gestion des risques psychosociaux et du stress a commencé à être prise en considération dans notre pays, mais encore insuffisamment et surtout de manière trop ponctuelle et non systémique. En effet, à ne considérer que ce qui ne fonctionne pas, à ne regarder que par la lorgnette de la pathologie, qu’elle soit individuelle, collective ou organisationnelle, il devient impossible de penser et d’agir autrement que figé dans les problèmes, l’inquiétude et la peur du futur. L’instant est inaccessible, la trop fameuse « tête dans le guidon », obstrue une grande partie des portes ouvertes vers d’autres possibles. Malheureusement, et l’actualité semble nous le confirmer, les choix et méthodes actuels pèsent non seulement sur les personnes, mais également sur l’économie, finalement sur la société dans son ensemble : c’est de guerre économique dont nous parlons et cela va bien au-delà de la simple métaphore !

 

Il existe pourtant une autre voie pour progresser. De manière très claire, les grandes valeurs et qualités humaines sont autant d’axes de prévention qui peuvent conduire à améliorer le bien-être des personnes tout comme la performance ou la création de valeur de nos entreprises et la sérénité de notre société. Le courage, l’éthique, l’honnêteté, l’implication dans l’effort individuel ou collectif, l’altruisme, la gratitude sont ces vertus qu’une vision uniquement pathologique nous a empêchés de comprendre et de renforcer. Au-delà, c’est le sens de la vie au travail qui peut évoluer, en admettant l’importance pour les années à venir de penser autrement. Bien sûr, l’état de guerre ne facilite pas les ouvertures, les prospectives. Au contraire, il nous conduit à renforcer nos défenses : « qui veut la paix prépare la guerre ! »… nous nous opposons fermement à cette vision ! Nous sommes en guerre, certes, mais « qui veut la paix… prépare la paix ! », et en ce qui nous concerne, cette paix doit aussi être économique et reconsidérer la valeur travail.

 

Par ce projet de chaire, nous souhaitons faire avancer la science, les connaissances et les méthodes concernant la vie au travail. Il nous semble que le profit des travaux engagés bénéficiera autant aux entreprises qu’aux personnes qui les constituent, permettant ainsi de rompre avec la vision binaire qui semble les opposer, quand de manière évidente, la pérennité des unes se fonde nécessairement sur celle des autres.

 

Objectifs de la chaire

La chaire aura ainsi pour but de s’inscrire le plus directement possible dans les préoccupations de la vie publique et économique. Pour cela, ses moyens seront essentiellement le développement de travaux de recherche appliquée et l’élaboration de modules d’enseignement dont l’objet sera de comprendre comment les dimensions clés de notre humanité peuvent affecter, la vie personnelle, la vie collective et la création de valeur dans le monde du travail.

Ses objectifs sont de :

  • Créer une structure d'excellence qui met ses ressources au service de la recherche et de l’enseignement dans les domaines de la santé et du bien-être au travail, ainsi que du développement économique à travers une vision durable pour tous.

  • Favoriser, par la recherche, la prise en compte des besoins des femmes et des hommes de l’entreprise en matière de santé, de bien-être et de sens de leur propre vie.

  • Participer à la mise en place de formations innovantes et transformatrices vers des modes de management intégrant les plus hautes valeurs humaines.

  • Participer par la recherche et le développement de la formation à la transformation du modèle industriel et économique.

 

La chaire est soutenue par un ensemble de partenaires associant des universitaires français et étrangers, des figures intellectuelles de renom, des entreprises leaders dans leur secteur, une organisation patronale sectorielle et une revue de psychologie.

Zoom actualités

Publications

Plaquette de présentation

Anonymous Paper 3 icon 800px

 

 

Film de présentation

camera 01

 

 

 

Abonnez-vous à la Newsletter

docs 800px

 

 

L'équipe

equipe20

 

 

TwitterLinkedIn
Pin It

Participer à une économie humaine et créatrice de valeur

Contact - Mentions légales - Plan du site

CONTACT

Caecilia von Hildebrand - Chargée de projet événementiel et communication - Tél.: +33/4 76 70 64 81 - Mail

© 2017 GEM - Chaire Mindfulness, Bien-être au travail et Paix économique. Tous droits réservés.