banniere01

Masterclass Mindful Leadership

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Découvrez les témoignages des dirigeants et des formateurs

muir poulleBasée sur un processus d’apprentissage privilégiant l’expérience, la Masterclass Mindful Leadership dispensée par Grenoble Ecole de Management renforce vos capacités à développer votre leadership et votre efficacité managériale. Issue des travaux de la chaire et animée par Erwin Glatter et Agnès Muir Poulle tous deux membres de la chaire, cette formation propose un parcours de découverte personnalisé et permet de travailler votre prise de responsabilité ainsi que votre aptitude à impacter positivement votre organisation.

Retrouvez toutes les informations sur la Masterclass sur le portail de la formation continue de Grenoble Ecole de Management.

Pleine conscience : les impacts de la pratique en entreprise

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Quels sont les bénéfices de la pratique de la pleine conscience ?

mindfulness at workQue constate-t-on lorsque l'on met en place des formations à la pleine conscience en entreprise dans une volonté de développement de la qualité de vie au travail ?

Les réponses en moins de 2 mintues de Lionel Strub, chercheur spécialisé dans le domaine de la pleine conscience à la chaire.

 

Du « capitalisme trimestriel » à la paix économique : des responsabilités partagées

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Hugues Poissonnier - The Conversation

La finance casino, c'est dépassé ! (la bourse vue par ATT, page 275 de American Homes and Gardens (1905). Visual Hunt
La finance casino, c'est dépassé ! (la bourse vue par ATT, page 275 de American Homes and Gardens (1905). Visual Hunt

Hugues Poissonnier, Grenoble École de Management (GEM)

Nombreux sont les adjectifs régulièrement associés au capitalisme : actionnarial, financier, zinzin (comme l’exprimait notamment Izraelewicz), cognitif, humaniste… La plupart du temps, le caractère relativement péjoratif de l’association est destiné à pointer les dérives observées ou supposées des évolutions constatées.

Popularisée lors de la dernière campagne électorale américaine par Hillary Clinton, l’expression « capitalisme trimestriel » est attribuée à Andrew Haldane, Chef Economiste de la Banque d’Angleterre, qui l’aurait utilisé pour la première fois en 2011. Elle décrit les dérives d’une recherche accrue du profit à court-terme (en référence à l’échéance de la fin du trimestre) aux dépens de la croissance à long terme.

La bienveillance, une valeur politique ?

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dominique Steiler - The Conversation

Georges Gobet AFPLa bienveillance permet de travailler sur le bien-être des personnes et des relations. Georges Gobet/AFP

« Si tu fais réellement partie de l’élite, prends garde à la manière dont tu obtiens le pouvoir. »
(Constantin Kavafis, « En attendant les barbares »)

Cette citation du poète grec introduit à mes yeux la notion d’élite et laisse entrevoir une place possible pour la bienveillance.

J’ai longtemps trouvé détestable ce vocable d’élite, surtout quand il induit une confusion entre l’excellence dans un domaine (que seuls les actes permettent de prouver), et l’attribution d’une sorte de valeur absolue et de privilèges chez ceux qui s’en parent. Je ne l’aimais pas non plus, en qualité de pilote de chasse de l’aéronavale, quand il m’était imposé et que par là même, il m’éloignait des autres au lieu de m’en rapprocher. Je ne supporte toujours pas ce que beaucoup en font, mais j’accepte cependant la nécessité de ce qu’une élite représente, car j’en conçois mieux les rôles et les devoirs : savoir protéger et prendre soin (rôle d’escorte), guider et soutenir (rôle de protecteur), accomplir et être responsable (rôle de leader), et enfin, éduquer et mettre en action les grandes valeurs humaines (rôle de passeur) au service du bien commun.

Politiques publiques : le rôle majeur et (souvent) dévastateur des indicateurs

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Fiona Ottaviani et Hugues Poissonnier - The Conversation

Indicateurs… Matt Biddulph / Flickr, CC BY-SA
Indicateurs… Matt Biddulph / Flickr, CC BY-SA

Fiona Ottaviani, Grenoble École de Management (GEM) et Hugues Poissonnier, Grenoble École de Management (GEM)

En latin, indicateur se dit indicare et signifie « indiquer ». L’indicateur livre une information simple sur l’état d’un phénomène, objet de la mesure. Si cette vertu des indicateurs n’est pas à négliger, leur dimension performative ne doit pas l’être non plus. En effet, les indicateurs ne sont pas des reflets fidèles de la réalité qu’ils prétendent éclairer. The Conversation

Instruments polymorphes : ils sont à la fois des outils de coordination, des outils de preuve, des outils de débats, des outils de contestation et des outils de gouvernement. Et ils peuvent même s’avérer être des outils de contrôle ou encore des instruments de pouvoir… servant à ôter des mains des citoyen(e)s la prise qu’elles ou ils pourraient avoir légitimement sur la décision politique.

Page 1 sur 16

Plaquette de présentation

Anonymous Paper 3 icon 800px

 

 

Film de présentation

camera 01

 

 

 

Abonnez-vous à la Newsletter

docs 800px

 

 

L'équipe

equipe20

 

 

TwitterLinkedIn
Pin It

Participer à une économie humaine et créatrice de valeur

Contact - Mentions légales - Plan du site

CONTACT

Caecilia von Hildebrand - Chargée de projet événementiel et communication - Tél.: +33/4 76 70 64 81 - Mail

© 2017 GEM - Chaire Mindfulness, Bien-être au travail et Paix économique. Tous droits réservés.